Jardin de la Sauvagine

Jardin de la Sauvagine
Tableau de A.W Delobelle

lundi 2 juin 2008

Ma carrière à compost au Jardin de LA SAUVAGINE

En 4 mois, mon blog a déjà reçu plus de 1000 visiteurs. Pour vous remercier de votre curiosité et de votre fidélité, je vais vous donner un petit truc bien utile, que beaucoup connaissent, bien-sûr, mais qui me rend de grand service.

Il y a un coin de mon jardin encore plus sauvage que les autres.

A l'origine, il y a plus de 30 ans, c'était un trou. Le long de la clôture, j'ai planté des petits cyprès de Leyland, comme on faisait beaucoup à cette époque en mitoyenneté. Aujourd'hui, j'aurais mis des feuillus et quelques arbustes remarquables pour leurs feuillages et leurs parfums, mais, bon... à l'époque j'avais mis des Cyprès.

Ce coin, plein sud, recevait les rayons brûlants du soleil, et les vents dominants de sud-ouest. J'ai utilisé ce trou pour y mettre tous les déchets de jardin et les tontes de gazon qui étaient alors l'élément dominant du jardin.

Aujourd'hui, ce trou est devenu une butte, il y a même une piste que mes enfants dans le temps avaient ouvert avec leurs vélos tous-terrains . Les cyprès, les pins noirs d' Autriche et un frêne sont un repaire de nidifications pour les ramiers, les tourterelles turques, et même une année des hiboux moyen-duc avec leur progéniture bruyante mais sympathique. Ce coin est vraiment devenu le coin sauvage de la sauvagine.

Le coin déchets, avec le temps et l'aide des vers de terre, est devenu une tourbière rousse de composts divers. Les "Leylands" se sont rassasiés de digérer ces mauvaises herbes et ces orties. J'y ai ouvert une carrière où je remplie de bonnes brouettes de substrat tamisé qui me servent pour alléger mes plates -bandes argileuses, ou pour mes semis.

J'y amène en retour, pour préserver l'avenir, toutes les coupes de bordures de gazon, autour de mes massifs pour reconstituer le patrimoine compost.

Pour cacher cette carrière, et sur cette butte, j'expérimente bon nombre de plantes qui se développent suivant la méthode du jardin en mouvement et où je récupère parfois une disparue de mes massifs qui s'était ressemé spontanément dans ce coin.

C'est un petit coin de biodiversité naturelle, où les oiseaux ont leurs habitudes et leurs rendez-vous. Je vous offre ici, pour illustrer ce petit baratin, un petit concert nocturne de grive musicienne.

Bonne journée, et encore merci de vos visites.


LA SAUVAGINE


video
Grive musicienne
A voir la tourterelle qui arrive à la fin de la vidéo ci-dessus.

Quelques plantes que nous trouvons sur la butte :
Achillée mille- feuilles(Achillea millefolium), Muflier (Antirhinum latifolium), Brunnera (Brunnera macrophyla),Campanules à fleurs de péchers ( campanula persicifolia), elles se ressèment partout, Chardons bleus (Eryngium alpinum),Epervière de Savoie(Hieracium sabaudum), Coquelourde (Lychnys coronaria),Oeillets des poètes (dianthus), grandes digitales(digitalis grandiflora), digitales jaunes(digitalis lutea),Jacinthes (hyancinthus hispanica),Potentilles (Potentilla luminosa), Pinus mugo" aurea"...
Et un peu de musique pour arroser ces 1000 visites. Cliquez ICI

7 commentaires:

  1. Bravo pour les 1000 visites!
    Et c'est un vrai coin de nature que tu as reconstitué sur cette butte. Que de variétés!

    RépondreSupprimer
  2. bravo pour ces visites ton blog vaut vraiment le détour j'en apprend beaucoup , j'ai commencée cette année a faire du compostage mais je n'ai pas la place comme toi !!!!! ont a donc fabriquer un composteur avec des palettes de récupération et cet hiver j'en est fais dans le potager j'ai même apprit que le meilleur activateur de compost étais la terre de jardin c'est sur fallait y penser

    RépondreSupprimer
  3. Je suis très contente pour toi...Le succès vient toujours à qui sait attendre...Et si le qualité règne, alors tout devient évidence :-)

    J'ai trois endroits "à ch'nis" , où je dépose des trucs qui n'iront pas au composte, comme des mottes de terre et d'herbes, quand j'ouvre un nouveau massif....ben après une année, c'est un pur bonheur de terre végétal que je récupère!

    Allez, bonne continuation...

    RépondreSupprimer
  4. Félicitation pour tes 1000 visites
    j'ai le même talus au jardin, mais j'ai voulu le rendre 'présentable' en y plantant des rosiers rampant
    les rosiers sont encore là, mais le côté naturel l'a emporté et tout pousse en bonne intelligence
    belle journée, bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bravo papa! Déjà plus de 1000 visiteurs sur ton site en 4 mois et toujours autant de plaisir à découvrir toutes tes réalisations dans le jardin.

    Samuel.

    RépondreSupprimer
  6. Tu vois La Sauvagine, qu'il faut un peu de patience... les commentaires sont toujours au rendez-vous à présent ;o) bravo à ton blog toujours intéressant, et bonne continuation.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, tu sembles avoir un grand jardin...
    Je suis venue au blog par mon composteur. Je m'étais prise de passion pour lui et ma famille en avait assez de m'entendre radoter dessus. Il m'a été conseillé d'aller dans des forums... Et finalement, j'ai commencé mon blog jardin avec pour premiers messages mon composteur vernaculaire (créé avec des palettes de bois et des liens en caoutchouc) et mon demi baril à poissons.
    A présent je me consacre essentiellement à un autre blog beaucoup plus visité
    ;o)
    Cergipontin...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...